La mouette rieuse


Debout sur le zinc
28 mars 2010, 19:54
Filed under: Authentique

Debout sur le zinc

Debout sur le Zinc est un groupe de la nouvelle scène française . Ses membres empruntent leurs mélodies aux rythmes rock, tziganes, viddish ou orientaux mais en font une musique originale grâce à leurs textes et à leurs arrangements.

1995 Le groupe DSLZ émane de 2 formations l’une de chanson rock, l’autre de folk irlandais. A l’époque Christophe et Momo rencontrent Olivier et Simon au lycée. Peu de temps après, Fred, un ami de Simon, se joint au groupe. Ils créent alors un répertoire basé sur les compositions et les influences de chacun. Ils entament une série de concerts dans les bars, la rue ou en 1re partie d’artistes confirmés tels que La Tordue, Louise Attaque, Rachid Taha, Les Garçons Bouchers… Le groupe compose et participe musicalement sur scène avec Romain, ami de Fred, à l’Eveil du printemps de Franck Wedekind mis en scène par Bruno Lajara (notamment au festival d’Avignon en 1997)

1998 Voyant le plaisir de jouer et le public grandir, le groupe décide de se professionnaliser. A cette époque, à la recherche d’un contrebassiste, le groupe rencontre William.

Octobre 1999 Création du 1er album – éponyme – avec l’apparition de Romain, qui fera définitivement partie du groupe par la suite. L’album est enregistré à Acousti, réalisé par Alain Cluzeau, qui également été le directeur artistique de Bénabar. Les concerts se font plus fréquents, et s’étendent au-delà de l’Île-de-France.

Mai 2001 2ème album, L’Homme à tue-tête, où l’influence des 2 derniers arrivants au sein du groupe s’exprime pleinement, les textes et la musique ont mûris. Des liens se créent avec les groupes « underground de la nouvelle scène française » (Les Ogres de Barback, Les Hurlements d’Léo, Les Fils de Teuhpu, les Joyeux Urbains, La Rue Kétanou…)

Mai 2004 Les DSLZ en sont à plus de 80 concerts et sortent un 3ème album autoproduit, Des Singes et des Moutons, avec des chansons plus « produites », le groupe ayant intégré que le studio est un espace de création dont les outils peuvent servir les chansons. Cette étape est marquée par la rencontre avec le réalisateur Stéphane Prin.

Avril 2006 Les DSLZ accélèrent le rythme des tournées partout en France avec des scènes marquantes comme l’Olympia, la Cigale, le Printemps de Bourges, Solidays et à l’étranger (Suisse, Belgique, Russie, Madagascar…). Ils préparent en même temps un 4ème album, Les Promesses, toujours avec Stéphane Prin, avec une volonté de pousser un peu plus encore vers la musique électrique.

Le 12 juillet 2009, ils clôturent le festival LaSemo, sur la scène accompagnés de La Rue Ketanou et des Ogres de Barback.

Pour les avoir vus en concert, je peux vous dire qu’ils sont génialissimes, en plus d’être réellement sympathiques ils sont doués! Ils mettent l’ambiance et s’arrachent vraiment sur scène! Autant vous dire que si ils passent pas loin de chez vous précipitez vous car ça en vaut la peine! Si vous n’êtes pas satisfait allez faire un tour sur le myspace ^^

La petite troupe…

Et pour ne pas partir idiot un petite morceaux…



Une pause, une pause…
23 mars 2010, 17:21
Filed under: Authentique

Pause Guitare à Albi

Okay Albi il faut y aller… c’est un peut loin, on veut pas y aller étudier… Et pourtant quel festival! Je n’y suis jamais allé mais cette année ça me tente bien! Il y’ a une super programmation et quand je dis super croyez moi! Ce festival bien sympathique est organisé par Arpèges et Tremolos et je vous invite à faire un tour sur leur site (qui se trouve en lien^^).

Mercredi 7 Juillet

Vanessa Paradis

Albin de la Simone

Hugh Coltman

Bruno Ruiz

Laurent Montagne

Jeudi 8 Juillet

Récréation Nougaro

Nicolas Toniutti -Roland Dyens

Olivier

Vendredi 9 Juillet

Jacques Higelin

Patti Smith

Mickey 3D

Brigitte Fontaine

Eric Lareine

Garence -Georges Chelon

Samedi 10 Juillet

Archive

Ghinzu

Revolver

Pony Pony Run Run

Pas mal quand même! Avouez que ça donne envie! Surtout le Vendredi et le Samedi.



Frites & Love
21 mars 2010, 18:15
Filed under: Authentique

Survivre en festival

Youpi youpi l’école est fini! Et ben non pas pour tout le monde, mais on va pas attendre ça pour commencer à « festivaler »!

Bon déjà il nous faut les places. Si le festival est payant, prenez vos places à l’avance. Mais pourquoi?! Parce que vous les paierez moins chères, et en plus cela vous évitera de faire la queue une fois sur place.

Ensuite, on oublie le style et les objets de valeur. En festival, on passe deux ou trois jours et nuits (voire plus!) à la dure, à la warrior. Par exemple les sanitaires. Vous n’êtes pas seul et  confrontés à des milliers de visiteurs venus pour faire la fête, « s’abreuver » et s’amuser, et le plus souvent au bout d’une demi journée les sanitaires perdent la guerre. Heureusement que Mère Nature est là… Revenons au premier âge de l’homme et laissons nos instincts nous guider au fin fond de la clairière! Pour ce qui est de la toilette corporelle je ne saurais vous conseiller les lingettes pour bébés! Pour vous débarbouillez (Hop manière vite fait sous les bras ni vu ni connu!) sans être obligé de passez par la case douche (froide évidement), et des fringues qui ne craignent plus grand-chose à part peut être la combustion. Et pitié pour les jeunes filles, totalement larguées… quand on fait un festival on prend pas son fer à lisser =) Si si je vous assure j’ai déjà vu ça. Avec en prime le commentaire: « Rha mais ils ont pas pensé à mettre des prises électriques… » Pour ceux qui connaissent je rappelle le lieu: Garorock (Marmande). Muaha ah!

Pour les chaussures, là ça dépend de la région mais surtout de la météo! Pensez donc à vous renseigner. Mais on envisage toujours l’option pluie. Les bottes en caoutchouc c’est pas mal surtout que c’est costaud donc si on nous marche sur les pattes ça fait moins mal! et peut être aussi une petite capuche ^^.

Et on est sympa on pense à l’environnement on prend des sacs poubelles! Bon des fois on en distribue sur les lieux, mais on est pas des bêtes! Ils sont utiles pour les déchets et pour s’assoir dessus si le sol est mouillé.

Coté tente, merci Décathlon avec la fabuleuse 2 secondes Quechua.  Le problème c’est que tout le monde à la même… Mais on est plus malin que les autres alors on accroche un ballon ou un petit drapeau histoire de la reconnaître à 5h du mat au milieu de toutes les autres. Et quand on arrive en pleine nuit et que juste avant de se coucher on se dit « rhaaa j’ai besoin d’aller au petit coin… » on est heureux d’avoir une lampe de poche! Gardez ça derrière l’oreille.

Enfin, pour la nourriture, deux options.:

  • Se sustentez sur place. Les festivals s’accompagnent souvent de baraques à frites, chili, jus de fruit, tartiflette, sandwich, kébab, hamburger, crêpes, enfin, tout ce qui se mange rapidement et sans (trop de) bavures. En plus c’est bon et pas excessif!
  • Sinon, on amenne notre propre nourriture avec le risque d’avoir un gros creux au milieux du festival et de devoir retourner au « camping » pour manger. Et pour éviter de tomber dans les pommes au milieu des concerts, le mieux c’est d’avoir toujours un petit truc à grignoter dans la poche!

Voila! Quelques petits conseils pour survivre pendant trois jours des festival… Mais si des idées me reviennent je vous en ferez part, ne vous inquiétez pas.

« Sans la musique, la vie serait une erreur » (Friedrich Nietzsche)



Chapiteuf…10 ans
19 mars 2010, 21:58
Filed under: Authentique | Mots-clefs: , ,

Bon anniversaire!

Et oui cette année le festival Chapiteuf à 10 ans! Un festival bien sympathique, je dois le dire! Se déroulant d’ordinaire à Castelnaudary, cette année c’est au pied de la Cité de Carcassonne (chez moi!) que s’organisera cette rencontre culturelle! Pour un prix que je trouve assez résonnable : Vendredi 7 Mai : 24 euros  / Samedi 8 Mai : 24 euros / Pass 2 jours : 39 euros, et sur place il faudra rajouter 3€, c’est une occasion à ne pas rater. Et pour y avoir participé je peux vous assurer que vous allez passer une excellente soirée! C’est assez à la bonne franquette, avec des ptits stands sympathiques, des gens agréables, et une bonne ambiance. Tout de suite le programme:

Vendredi 7 Mai 2010

  • RAMBALH (Grand Bal de l’Aude) – Création 2010

Véritable vitrine de la vitalité des pratiques musicales du département, ce collectif réunit plus de 30 artistes de l’Aude issus de différentes formations (La Varda, La Mal Coiffée, Du Bartas, Rue Rouge,…) autour d’un répertoire réorchestrant les morceaux des uns et des autres avec un seul mot d’ordre : le partage et la rencontre !

  • TETE (Chanson Folk Blues)
  • BEAT ASSAILANT (Rap’n’Soul)
  • IAM (Hip Hop)
  • SHAKA PONK (Rock Electro Fusion) ==> Chouette chouette chouette!
  • HILIGHT TRIBE (Electro trance acoustique)

Samedi 8 Mai 2010

  • COBSON (Indie Rok)
  • KARIMOUCHE (Chanson Rap)
  • GENERAL ELEKTRICKS (Electro Pop)
  • HOCUS POCUS (Soul Jazz Hip-Hop)
  • EMIR KUSTURICA and the NO SMOKING ORCHESTRA (Rock des Balkans)
  • CHE SUDAKA (Punky Ska Reggae Alternatif)
  • MISSILL (Dj Electro

Pour de plus amples informations je vous invite à visiter leur site!



Festival Emmaus Lescar Pau
17 mars 2010, 18:09
Filed under: Authentique

Le Festival Emmaus Lescar Pau

Bon ce festival, il à l’air vraiment trop chouette! Le hic, c’est que l’année dernière alors qu’il y avait une programmation spectaculaire (okay j’exagère), et bien moi j’empilais des tonnes de yaourts, de fromages, de pizzas… En gros j’arpentais les rayons frais d’un certain supermarché histoire de me faire un p’tit peu d’argent. Et tous les matins (sans exception) et bien à la radio j’entendais le debriefing des festivals (auxquels je ne pouvais participer). Quelle tristesse….

Du coup je vous présente ce petit monde. Une communauté Emmaüs, c »est pas seulement « je viens, je dépose mes vieux meubles et j’m’en vais… » non c’est bien plus que ça, ce sont des gens qui se battent toute l’année pour apporter du réconfort aux personnes victimes de toutes formes d’exclusions. C’est un lieu d’accueil, d’aide et de lutte. Et ce festival est une bonne opportunité de s’assoir auprès du feu, rencontrer des personnes, partager des choses avec elles et apprendre à connaître l’autre.  C’est une expérience solidaire, qu’il faut vivre au moins une fois dans sa vie.Cette communauté est très active et organise de nombreux évènements tout au long de l’année (je vous le dis allez voir leur site).

Sans plus attendre je vous livre le programme du festival de cette année, qui se déroulera le 27 et 28 Juillet 2010:

Tout d’abord sur scène nous retrouverons ces gens là (qui sont vraiment géniaux):

  • Toot and the Maytals
  • Massilia Sound System
  • Ska-P
  • La Rue Ketanou
  • Caravan Palace
  • Zenzilé
  • Batignolles
  • Papet-J

La programmation n’étant pas terminée je vous tiens au courant dès que j’ai des trouvailles..

Mais il y aura aussi des conférences, des débats sur des thèmes tels que « La guerre alimentaire », « La désobéissance », « L’Amérique Latine et la Bolivie ».

Bref, je pense qu’on ne peut ressortir que grandi et mature de ces deux jours, car c’est une chance que l’on nous offre d’ouvrir notre esprit et de nous intéresser un peu plus au monde qui nous entoure. De plus le prix n’est pas excessif, l’année dernière c’était 17€ pour un soir et 30€ pour les deux soirs.

Dès que j’ai plus de précisions, je vous le dit, mais cela ne vous empêche pas d’aller jeter un p’tit coup d’oeil sur leur site (dont le lien se trouve sur votre gauche).

« Il ne faut pas attendre d’être parfait pour commencer quelque chose de bien » (Abbé Pierre)



Découverte
14 mars 2010, 21:18
Filed under: Authentique

Shaka Ponk


Shaka Ponk (souvent orthographié SHK PNK) est un groupe de musique crossover Français crée en 2004.

Actuellement composé de cinq membres, Shaka Ponk groupe utilise des éléments de différents courants musicaux tels que le rock expérimental, le funk et le hip-hop avec des paroles qui mélangent habilement l’anglais, l’espagnol et quelques fois le français.

Ils se caractérisent également par Goz (diminutif de Gustave Orlando Zimbana), un singe virtuel devenu la marque de fabrique du groupe et qui apparait à chaque concert sur un écran circulaire situé sur scène.

La découverte de ce groupe très récemment, puisqu’ils étaient nominés aux Victoires de la musique en 2010, dans la catégorie « Le groupe ou l’artiste révélation scène de l’année. Ils n’ont malheureusement pas été récompensés…

En attendant leur consécration je vous invite vivement à vous rendre sur leur myspace :  http://www.myspace.com/shakaponk

Petit clip



Travail, Travail, Musique!
13 mars 2010, 19:03
Filed under: Authentique | Mots-clefs: , , , , , , ,

Gogol Bordello

LE groupe à connaître.

Gogol Bordello est un groupe de punk formé en 1999, originaire de New York. Citant pèle-mèle Mano Negra, Fugazi, Alexandre Kalpakov, The Clash, Rootsman ou encore Jimi Hendrix comme influences, ce groupe a comme particularité le mélange des styles le composant. Nés de la rencontre de la musique tzigane traditionnelle des Balkans et de l’Est Europe avec le punk new-yorkais, ces sons ont fait des Gogol Bordello les créateurs et les chefs de file d’une nouvelle mouvance : le Gypsy punk. En fait, la plupart des musiciens de ce groupe sont des immigrants d’Europe de l’Est (Russie, Ukraine…).

Gogol Bordello est notamment connu pour son sens du spectaculaire qui anime chacun ses concerts grâce à l’énergie débordante d’Eugène Hütz, le chanteur moustachu ^^. Ce groupe se produit énormément en concert et tourne à travers les États-Unis et toute l’Europe.

Plus récemment, le chanteur du groupe joue le rôle d’Alex dans le film « Tout est illuminé » dont la musique figure sur la trame sonore de la production, ainsi que dans « Obscénité et Vertu » où il interprète A.K., un personnage aussi atypique que celui qui l’interprète.

Et la grande nouvelle est qu’ils se produisent au Bikini le 19 mai! Allez y car cela vaut vraiment le coup, je les ai vus l’année dernière et c’était un des meilleurs concerts que j’ai jkamais vu (et si si j’en ai vu beaucoup!). Gogol Bordello en concert, c’est des cris, des sauts, des pogos et de la transpiration, en gros que du BONHEUR! Tout simplement génialissime.

Et pour vous donner envie…